Pour faciliter le contrôle du contrôleur, j’ai programmé une interface qui fonctionne avec un ordinateur muni d’un système d’exploitation Windows. On peut voir ci-dessus une image de la fenêtre principale. Je vais vous expliquer toutes les fonctionnalités du programme. Ne vous en faites pas, c’est très facile d’utilisation. Voici le programme lui même(version 1.0.0.16).

Premièrement l’interface principale:

Comme vous pouvez voir, il n’y a pas grand chose lorsqu’on démarre le programme. Nous avons accès aux menus qu’on verra plus tard. On peut choisir le port auquel le récepteur Bluetooth sera connecté.

Le bouton ‘‘Connexion’’ permet de déconnecter ou reconnecter le module pour pouvoir y avoir accès à partir d’un autre endroit; comme un programme de terminal ou l’Application Android.

Le bouton ‘‘Effacer le texte’’, efface tout le texte qui pourrait se trouver dans la boîte de texte.

Ensuite on a la boîte de texte, que le contrôleur retourne au programme.

Il y a aussi l’ajustement du temps de filtration.

Le bouton principal qui sert à démarrer et arrêter la filtration.

La qualité de l’air. Si vous passez le pointeur de la souris au-dessus du texte de la qualité de l’air, le texte changera pour afficher la qualité de l’air. Si vous cliquez sur le texte, vous obtiendrez une lecture à chaque seconde. Si vous recliquez, les lectures arrêteront. Il est préférable de ne pas laisser toujours les lectures de qualité de l’air s’afficher; surtout si vous avez un second filtre dans votre atelier. Le signal de retour est celui qui contrôle le second contrôleur; ce qui fait qu’il ne fonctionnera pas très bien si trop de data sont transmis en même temps. La même chose se produit en mode test; mais seulement pour le 2ᵉ module.

Ensuite il y a l’état de la connexion; c’est-à-dire le bouton ‘‘Connecté’’ en vert ou ‘‘Déconnecté’’ en rouge.

Et finalement la version du ‘‘firmware’’ dans le module lui-même.

L’interface principale est vraiment minimaliste. Tous les autres ajustements se font par les menus.

Voyons le premier menu: Paramétrage.

On y retrouve l’option de synchroniser l’horloge du module avec celle de votre ordinateur. La seule chose à faire est de presser sur le menu ‘‘Ajuster l’heure’’ et votre module prend la même heure que votre ordinateur.

Pour vérifier, il suffit de sélectionner ‘‘Lire l’heure’’ et vous verrez l’heure du module dans la fenêtre de texte. Si vous n’avez pas de module d’horloge, l’heure sera toujours à 00:00:00. Les mêmes choix sont disponibles pour la date.

’’La version actuelle’’, est le numéro de la version du module du contrôleur.

Il y a aussi l’état de l’horloge. Ici on peut voir que sur mon module de test, je n’ai pas installé d’horloge.

Le menu ‘‘Qualité de l’air’. À l’aide du curseur, on peut changer le seuil de la qualité de l’air qui déclenchera la filtration automatique.

Ensuite on peut ajuster la vitesse du ventilateur qui déplace l’air autour du détecteur de poussière. Il faut déplacer le curseur pour changer sa vitesse.

La ‘‘Durée de filtration’’ est la durée par défaut, si vous n’avez pas installé de potentiomètre ou si vous avez choisi d’utiliser ce temps au lieu du temps de votre potentiomètre.

 La ‘‘Durée de filtration automatique’’ est la durée qui débute à l’heure fixée par l’autre choix, qui est le démarrage de la filtration automatique. Il est entendu que ces ajustements n’auront aucun effet si le contrôleur ne comporte pas de module d’horloge.

 

Le menu ‘‘Débogage’’ comporte plusieurs autres fonctions qui servent principalement à déboger et ajuster d’autres commandes qu’on ajuste que très rarement sinon qu’une seule fois.

Le premier choix est de mettre en marche le ‘‘Mode de test’’. Dans ce mode, l’usagé reçoit des informations supplémentaires que le contrôleur lui renvoie dans la section de texte. Il faut noter qu’en mode test, le second contrôleur ne fonctionnera pas.

Le ‘‘Secondes dans une minute’’. C’est un curseur qu’on peut régler de 1 à 60. Par défaut il est à 60. La seule raison de vouloir changer cette valeur, c’est si vous faites des tests et que vous ne voulez pas attendre 60 secondes pour attendre un changement dans une minute. Par exemple. Si vous placez le curseur à 2 secondes par minutes et que vous voulez partir une filtration de 15 minutes, vous aurez une filtration de 2 X 15; soit pendant 30 secondes.

La ‘‘Remise à zéro du contrôleur’’. En cliquant sur ce menu, le programme envoie la commande au contrôleur d’effectuer une remise à zéro.

La ‘‘Position du potentiomètre’’. Ce menu renvoie la valeur en minutes de l’ajustement de temps, qui est ajusté par le potentiomètre sur le circuit.

Le prochain choix est une case à cocher pour indiquer votre choix entre l’‘‘Activation du potentiomètre’’ comme valeur de temps quand vous pressez sur un bouton de la télécommande RF ou bien la valeur qui a été placée dans le menu de paramétrage pour la durée de filtration.

La ‘‘Calibration du senseur de poussière’’. Si vous avez un senseur de poussière, il se doit d’être calibré. Pour le calibrer, vous devez bien le nettoyer à l’air et le mettre dans un endroit le plus propre possible. En lançant la calibration, le senseur prend plusieurs lectures de poussière et choisit la plus basse comme étant sa référence de zéro.

Le dernier choix du menu est une autre case à cocher pour activer la vérification du récepteur RF. J’ai dû ajouter cette option parce que j’ai eu des problèmes avec des interférences temporaires. Lorsqu’un problème de réception RF survient, il est possible de désactiver la vérification des codes RF directement dans le contrôleur.

Le menu suivant sert strictement pour les mises à jour du contrôleur lui-même. Quand je fais des mises à jour du firmware, je les mets sur mon site internet. Le programme vérifie automatiquement la version qui est sur mon site et si la version est plus élevée que celle qui est présentement dans le contrôleur, vous aurez alors le choix de la mettre à jour ou non.

Si vous choisissez de la mettre à jour, vous aurez une autre fenêtre qui va s’ouvrir et vous demandera si vous voulez le firmware en français ou en anglais.

Si vous n’êtes pas intéressé et que vous ne voulez plus vous faire embêter avec les mises à jour automatiques, la deuxième ligne est pour vous. En cochant cette case, il n’y aura plus de vérification à l’ouverture du programme. Mais par contre, vous obtiendrez le numéro de la dernière version, que vous pourrez alors comparer avec la version écrite au bas à droite du programme. Et avec ces deux valeurs, vous pourrez vous-même choisir votre mise à jour avec les autres choix qui s’offriront à vous. Vous pourrez faire une mise à jour du firmware en Français, en Anglais ou avec celle des valeurs enregistrées dans la mémoire non volatile du microcontrôleur qui contrôle le contrôleur. Par contre, vous perdrez toutes les modifications que vous auriez faites et les valeurs retourneront aux valeurs par défaut.

Vous aurez également le choix de faire une mise à jour à partir de fichiers qui se trouvent sur votre ordinateur. Bien entendu, il faut utiliser les fichiers qui sont sur mon site internet.

Et finalement, il y a le menu ‘‘’à propos‘’’ qui indique la version du programme et la sélection de la langue dans laquelle vous préférez utiliser l’application. C’est au lancement du programme qu’une vérification pour les mises à jour de l’application se fait, et, si j’ai une nouvelle version disponible sur mon site, le programme vous en informera immédiatement avant le départ de l’application.

J’ai aussi une version d’app Android, bien plus simplifiée qui comporte moins d’options. En revanche, elle est bien plus pratique dans l’atelier pour les opérations de tous les jours.

De retour au Filtre d’atelier